Association Française pour la Simulation
AFSim
Association Française pour la Simulation
AFSim
Accueil | Page d'accueil | Événements | Oct 21 : Simulation et IA pour l'Armée de l'air
Filtres d'affichage du site
Sélection multiple : CTRL+CLIC
◄◄
►►
décembre 2021
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1

International
Orlando (US)
Date : 1 décembre 2021
2

International
Orlando (US)
Date : 2 décembre 2021
3

International
Orlando (US)
Date : 3 décembre 2021
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16

AFSim
Restaurant Madame Claude (Paris)
19h00-22h30
Date : 16 décembre 2021
17

AFSim
Balard
09h00-13h00
Date : 17 décembre 2021
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Compteur de visites
Aujourd'hui101
Hier122
Semaine en cours496
Mois en cours2924
Année en cours77257
Années précédentes106994
Total184251
Statistiques
Quelques images

Fiche conference : Simulation et IA pour l'armée de l'air

Choisir une donnée dans ce menu déroulant :

Nom de la conférence
Simulation et IA pour l'armée de l'air
Agenda
L'AFSim remercie ses sponsors :




Modératrice : Mme Tsiporah FRIED, État-major des armées (EMA)

14h00 Introduction :
« Quel rôle pour la simulation aujourd’hui dans l’armée de l’Air et de l’Espace ? »,
général de brigade aérienne Jean-Luc MORITZ, commandant le Centre d’expertise aérienne militaire (CEAM)
« Que doit permettre la simulation dans l’avenir ? »,
Sébastien LOZÉ, Epic Games
14h30 Table ronde 1 : Quel apport de l’IA dans la préparation des forces et le combat multi-milieux ?
« Armée de l’Air et de l’Espace : qu’est-ce que le multi-milieux-multi-champs (M2MC) ? »,
général de corps aérien Louis PENA, commandant en second du Commandement de la défense aérienne et des opérations aériennes (CDAOA)
« Quelle synergie entre IA et simulation dans la préparation des forces de demain ? »,
Yann PRUDENT, MASA Group
« Quelle vision prospective au regard des besoins ? »,
colonel François TRICOT, chef du Bureau développement capacitaire de l’état-major de l’armée de l’Air et de l’Espace (EMAAE)
15h45 Pause et démonstrations de « serious game »
Les lunettes Holoreka : fichier PDF et Reportage vidéo
16h15 Table ronde 2 : La simulation et l’IA dans l’aide à la décision
« De l’entraînement aux opérations : tirer parti de la simulation pour la collaboration humains/IAs »,
Clodéric MARS, Artificial Intelligence-Redifined (AIR Canada)
« Quel besoin de simulation pour l’aide à la décision et comment s’y entraîner ? »,
colonel Bruno DE SAN NICOLAS, chargé de transformation numérique de l’État-major de l’Armée de l’Air et de l’Espace (EMAAE)
« l'IA neurosymbolique pour l'aide à la décision en temps réel : le cas d'un atterrissage d'urgence d'un chasseur. »,
Xavier NEBOIT, Quanta Intelligence
Didier DUFFULER, Oreka Ingéniérie
17h30 Conclusion par le général d’armée aérienne Éric AUTELLET, major-général des armées (MGA)
18h00 Cocktail à la Rotonde Gabriel et démonstrations dynamiques
Pilotage
CESA / AFSim
Emplacement
Ecole militaire (Amphi Louis)
Date du premier jour jj-mm-aaaa
20/10/2021
Commentaire
110 participants dont le MGA
Référence sur LinkedIn
Référence sur le site de la défense
L'enregistrement est disponible dans le dossier de fichiers ci-dessous ou sur la chaîne Youtube de l'Armé de l'air : Vidéo (désolé pour la publicité).

Le Centre d’études stratégiques aérospatiales (CESA) et l’Association Française pour la simulation (AFSim) ont co-organisé ce mardi à l’École militaire des ateliers de réflexion sur « la place de l’Intelligence Artificielle dans la simulation au profit de la puissance aérospatiale ».

Modérés par madame Tsiporah Fried , conseiller principal en Prospective et Stratégie militaire à l’état-major des armées, et articulés autour de deux tables rondes, les ateliers ont été animés par des experts civils et militaires. La simulation dopée à l’IA est aujourd’hui devenue un outil incontournable. Mais quelles sont les défis à relever ?... Vraisemblablement la politique de gouvernance des données, les capacités de stockage et de partage, les réseaux permettant les interconnexions, les ressources humaines et enfin le cadre éthique du ministère. La priorité est-elle de redéfinir les besoins, voire les effets ? Aujourd’hui le combat multi-milieux multi-champs couvre les milieux air, terre et mer, mais aussi l’espace et le cyberespace, le spectre électromagnétique et la sphère informationnelle. La simulation dopée à l’IA sera-t-elle la clé pour obtenir la meilleure synergie et intégrer ces 7 milieux, pour parvenir à une réponse unique, comme fusionnée ?

Le général d’armée aérienne Eric AUTELLET, Major-Général des Armées précise que « la simulation c’est se tromper pour de vrai et mourir pour de faux ». Oui, car se tromper est utile et le wargaming implique d’intégrer la culture de l’échec. La vertu exploratoire de la simulation est sans limite. Elle favorise l’audace et la prise de risque. Cependant, rien ne remplace jamais les conditions réelles de l’entrainement. Le débat reste ouvert...

Avec également la participation de :
Général de brigade aérienne Jean-Luc Moritz, commandant le Centre d’expertise aérienne militaire
Sébastien Lozé, Epic Games
Général de division aérienne Louis Pena , commandant en second du Commandement de la défense aérienne et des opérations aériennes
Yann Prudent, MASA Group
Colonel François Tricot, chef du Bureau développement capacitaire de l’état-major de l’Armée de l’air et de l’espace
Clodéric Mars, Artificial Intelligence-Redefined (Canada)
Colonel Bruno DE SAN NICOLAS, chargé de transformation numérique de l’EMAAE
Xavier NEBOIT, Quanta Intelligence
Général de brigade aérienne Julien SABÉNÉ , directeur du CESA
Dossier de fichiers
Pour accéder aux fichiers, il faut être connecté et avoir le profil Adhérent
Profil d'accès au contenu de la page
Visiteur anonyme
Profil d'accès au dossier
Adhérent
Copyright © 2018-12-30 AFSim | TARDUS v7.4
65 membres dont 22 organismes ou sociétés