Association Française pour la Simulation
AFSim
Association Française pour la Simulation
AFSim
Accueil | Bibliothèque | Définitions de la simulation
Filtres d'affichage du site
Sélection multiple : CTRL+CLIC
◄◄
►►
avril 2021
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Compteur de visites
Aujourd'hui85
Hier216
Semaine en cours1116
Mois en cours6204
Année en cours32362
Années précédentes106994
Total139356
Statistiques
Quelques images

Liste de données

Données accessibles
Il y a : 261 données de type definition ; 37 de thème Systémique, 50 lignes affichées ou affichables.
Cliquer sur l'initiale des mots à afficher (50 lignes de données) puis choisir le nombre de lignes à afficher.
Pour constituer un glossaire, cocher les case de la colonne G, cliquer sur le bouton MAJ Glossaire puis sur l'icone :
[***] [Simulation] [Militaire] [Données] [Systémique] [Organismes] [Big data] [Entreprise] [Informatique] [ESN] [Métier] [Intelligence artificielle]
| A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | | 50 | 100 | 200 lignes à afficher
DéfinitionSignificationSecteursBranchesPôlesThèmeG  
AphorismeL’aphorisme, en grec aphorismos (« définir, délimiter »), est une sentence énoncée en peu de mots - et par extension une phrase - qui résume un principe ou cherche à caractériser un mot, une situation sous un aspect singulier. D'une certaine manière, l'aphorisme se veut le contraire du lieu commun. Par certains aspects, il peut se présenter comme une figure de style lorsque son utilisation vise des effets rhétoriques.Systémique
ArchitectureThe structure of components in a program/system, their interrelationships, and the principles and guidelines governing their design and evolution over time.Systémique
Architecture simulationMajor functional elements, interfaces, and design rules, pertaining as feasible to all simulation applications, and providing a common framework within which specific system architectures can be defined.
Principes et recommandations pour la conception d'un système, définitions des : composants ou éléments fonctionnels, interfaces et interactions entre composants, avec l'infrastructure de développement et de mise en œuvre, Évolution au cours du temps, Infrastructure commune générique qui permet de construire des architectures particulières de systèmes de simulations.
Systémique
BPMNLe Business Process Model and Notation (BPMN) est un modèle de processus métier et une notation graphique standardisée pour modéliser le savoir-faire d'une organisation à travers l'approche processus. La première version était connue sous le nom de Business Process Modeling Notation.Systémique
BrainstormingTechnique de recherche collective élaborée en 1939 par le célèbre concepteur rédacteur Alex Osborn (l'un des fondateurs de l'agence de publicité américaine B.B.D.O.) et basée sur la stimulation de l'imagination, dans le but d'obtenir le maximum d'idées sur un sujet précis.Systémique
Co-DesignC'est un terme qui désigne des méthodes et des pratiques collaboratives diversifiées, mais qui ont toutes en commun le fait de mobiliser l'intelligence collective. C'est une façon de concevoir, ensemble, collectivement, des idées et des solutions dans le cadre de processus de transformation.Systémique
CompatibilitéLa compatibilité est la possibilité pour deux systèmes de types différents de communiquer ensemble.Systémique
CréativitéAptitude à changer sa perception. Etre créatif, c'est voir les choses autrement.Systémique
HolistiqueQui s'intéresse à ''objet d'une théorie ou d'un concept comme constituant un tout.Systémique
InnovationInnovation is a process which transforms an idea in a service which bring values. C'est changer la réalité des choses (définition à comparer avec créativité).Systémique
Interface control documentAn interface control document (ICD) in systems engineering and software engineering, provides a record of all interface information (such as drawings, diagrams, tables, and textual information) generated for a project.The underlying interface documents provide the details and describe the interface or interfaces between subsystems or to a system or subsystem.Systémique
Interopérabilité> Niveau politique : Des visions partagées et des stratégies convergentes favorisent les échanges entre parties prenantes. > Niveau juridique : Les échanges doivent se conformer : o au cadre légal dont dépendent les parties prenantes (droit national et international, propriété intellectuelle, confidentialité, etc.) ; o aux accords contractuels établis entre parties prenantes (modalités de l'échange, niveaux de services, etc.). > Niveau organisationnel : L'interopérabilité organisationnelle est liée aux organisations et aux moyens mis en oeuvre pour favoriser les échanges. En termes d'organisation, il s'agit par exemple de définir les rôles et les responsabilités des personnes au sein de leur entité qui prennent part à l'échange. En termes de moyens, il s'agit de mettre en place les ressources, notamment informatiques, qui vont sous-tendre les échanges. > Niveau sémantique : La sémantique recouvre à la fois la signification des mots et le rapport entre le sens des mots (homonymie, synonymie, etc.). Le sens des mots varie selon les organisations, les métiers, les acteurs et les contextes. Toute collaboration entre entités demande une communication, au sens échanges d'informations. Pour cela, ces entités s'entendent sur la signification des données qu'elles échangent. > Niveau syntaxique : La syntaxe traduit le sens en symboles. Il y a entre la sémantique et la syntaxe le même rapport qu'entre le fond et la forme. > Niveau technique : Le niveau technique véhicule les informations définies au niveau sémantique et mises en forme au niveau syntaxique.Systémique
InteropérabilitéL'interopérabilité est la possibilité pour différents systèmes de communiquer entre eux sans dépendre d'un acteur particulier. Elle repose sur la présence d'un standard ouvert.Systémique
Loi de MooreDès 1965, Gordon Moore (cofondateur de la société Intel) affirmait que le nombre de transistors par circuit de même taille allait doubler, à prix constants, tous les ans. Il rectifia ultérieurement ses propos portant à dix-huit mois le rythme de doublement. Il en déduisit que la puissance des ordinateurs allait croître de manière exponentielle, et ce pour des années. Il a enfin déclaré en 1997 que cette croissance des performances des puces se heurterait aux environs de 2017 à une limite physique : celle de la taille des atomes.Systémique
Manuel de FrascatiPublié par l'OCDE, le manuel de Frascati est une référence méthodologique internationale pour les études statistiques des activités de recherche et développement (R et D). Il standardise la façon dont les gouvernements recueillent l'information sur les investissements en recherche et développement (R et D). Ce Manuel traite exclusivement de la mesure des ressources humaines et financières consacrées à la recherche et au développement expérimental (R et D) souvent qualifiées « d’intrants » de la R et D.Systémique
MétaphoreFigure de style fondée sur l'analogie et/ou la substitution. Elle est souvent utilisée pour simplifier ou rendre intelligible la compréhension d'un système.Systémique
MétierEnsemble des activités réalisées par un opérateur pour rendre un service, ou développer un produit, et basées sur des savoir-faire, des compétences et des pratiques.Systémique
Modèle Conceptuel de DonnéesReprésentation statique du système d'information de l'entreprise. Il a pour objectif de constituer une représentation claire et cohérente des données manipulées dans l'entreprise en décrivant leur sémantique (le sens attaché à ces données) et les rapports qui existent entre elles.Systémique
Modèle logique des donnéesLe modèle logique des données consiste à décrire la structure de données utilisée sans faire référence à un langage de programmation. Il s'agit donc de préciser le type de données utilisées lors des traitements. Ainsi, le modèle logique est dépendant du type de base de données utilisé.Systémique
Modèle physique des donnéesImplémentation d'un modèle logique des données dans le SGBD (système de gestion des bases de données), c'est-à-dire le traduire dans un langage de définition de données.Systémique
MorphogénèseEnsemble des transformations que subit un système avant d'acquérir sa forme spécifique.Systémique
OntogénèseEnsemble des processus qui, chez un organisme animal ou végétal, conduisent de la cellule oeuf à l'adulte reproducteur.Systémique
Ontologie En informatique, une ontologie est un ensemble structuré de concepts organisés dans un graphe de relations qui peuvent être des relations sémantiques, des relations de composition et d'héritage au sens objet. C'est donc l'ensemble des termes organisés en réseaux maillés et en particulier par rapport à des concepts qui permettent de décrire un univers de connaissances. Système de représentation des connaissances. Définition des mots métiers et relations entre eux.Systémique
Overarching architectureArchitectures which are used for long-term planning. These architectures may include visionary concepts and ideas. Overarching architectures are often defined as goals or constraints which have to be applied when designing and implementing new systems. Ex : Our next-generation simulation framework shall be service-oriented. Ex : Our long-term goal is to use only open (i.e., freely available) standards and protocols.Systémique
OxymoronL'oxymoron juxtapose deux mots qui semblent se contredire. Exemple : un merveilleux malheur.Systémique
ParadoxeUn paradoxe est une idée ou une proposition à première vue surprenante ou choquante, c'est-à-dire allant contre le sens commun.Systémique
PenséeAu sens large, la pensée est une activité psychique, consciente dans son ensemble, qui recouvre les processus par lesquels sont élaborés, en réponse aux perceptions venues des sens, des images, des sensations, des concepts que l'être humain associe pour apprendre, créer et agir.Systémique
Recherche et développementLa recherche et développement (parfois abrégée en « R et D », « R & D » ou « R&D ») désigne l'ensemble des activités entreprises « de façon systématique en vue d’accroître la somme des connaissances, y compris la connaissance de l’homme, de la culture et de la société, ainsi que l’utilisation de cette somme de connaissances pour de nouvelles applications. » ; L'expression désigne aussi par extension les catégories statistique, économique, comptable ou organisationnelle qui concernent ces activités.
On distingue trois grandes composantes de la recherche et développement : la recherche fondamentale ; la recherche appliquée ; le développement expérimental.
Les entreprises mènent des activités de recherche et développement afin d’améliorer leurs capacités de production, la qualité, notamment environnementale, de leur production, ou afin de créer de nouveaux biens et services, si possible en accord avec les orientations du marketing et, entre autres, en matière de développement durable.
La « recherche et développement » est un élément majeur de la croissance et du développement par l'innovation, aussi bien pour une entreprise que pour un pays ou une vaste zone économique.
Systémique
Reference architecture[NAF] Reference architectures reflect strategic decisions regarding system technologies, stakeholder issues, and product lines. They render user requirements, processes, and concepts in a high-level solution from which individual projects can be identified and initially programmed. Their primary focus is on services, processes and component functionality, and they provide the basis for the development of Target Architectures (TA).
Architectures which are used as a reference for a large set of applications. The following qualifiers may be used to distinguish domain-specific and domain-independent architectures: - Domain-specific: architectures that target a very specific application domain, e.g. land-based entity level simulation : DIS, TENA - Domain-independent: architectures that are (at least to some degree) independent of a specific application domain : HLA Additionally, architectures may be qualified as ?comprehensive? if they define additional services, service agreements, and/or service components : VIntEL, NETN, MTDS, (ELLIPSE ?)
Systémique
SérendipitéLa sérendipité, parfois appelée découverte accidentelle, est originellement1 le fait de réaliser une découverte scientifique ou une invention technique de façon inattendue, accidentelle, à la suite d'un concours de circonstances fortuit et très souvent dans le cadre d'une recherche concernant un autre sujet. [wikipédia]Systémique
Service[OASIS] A service is a mechanism to enable access to one or more capabilities, where the access is provided using a prescribed interface and is exercised consistent with constraints and policies as specified by the service description. [OPEN GROUP] A service is a logical representation of a repeatable activity that has a specified outcome. It is self-contained and is a ?black box? to its consumers. [OMG] A service is value delivered to another through a well-defined interface and available to a community (which may be the general public). A service results in work provided to one by another. [ISO/IEC 20000] A service is a means of delivering value for the customer by facilitating results the customer wants to achieve.Systémique
SophismeUn faux syllogisme, c'est-à-dire un « sophisme » ou un « paralogisme » selon qu'il soit volontaire ou non, est un syllogisme invalide, donnant lieu à un paradoxe. Il se produit lorsqu'une conclusion absurde est déduite de prémisses semblant correctes mais n'obéissant pas aux règles d'inclusion. Exemple : le paradoxe du fromage à trous.Systémique
StandardSérie de documents décrivant : les règles d'emploi, des protocoles, des modèles de données, infrastructures, architectures, des API, etc. Ils sont créés et publiés par des groupes de travail de diverses organisation: ISO, IEEE (via la SISO), OMG, etc.Systémique
Standard de faitLorsqu'un acteur devient dominant dans un domaine, les autres acteurs font en sorte d'être compatibles avec lui. Avantage : l'ensemble des systèmes peuvent à peu près communiquer ensemble. Inconvénient : l'acteur dominant contrôle d'une certaine manière cette possibilité.Systémique
SyllogismeEn logique aristotélicienne, le syllogisme est un raisonnement logique à deux propositions (également appelées prémisses) conduisant à une conclusion qu'Aristote a été le premier à formaliser. Par exemple, Tous les hommes sont mortels, or Socrate est un homme donc Socrate est mortel est un syllogisme ; les deux prémisses (dites « majeure » et « mineure ») sont des propositions données et supposées vraies, le syllogisme permettant de valider la véracité formelle de la conclusion.Systémique
Target architectureArchitecture of a specific simulation environment : any specific development and execution of a simulation environment (e.g., MSG-068 demonstration at I/ITSEC).Systémique
Veille technologiqueLa veille technologique ou veille scientifique et technique consiste à s'informer de façon systématique sur les techniques les plus récentes et surtout sur leur mise à disposition commerciale (ce qui constitue la différence entre le technique et le technologique). Cette activité met en oeuvre des techniques d'acquisition, de stockage et d'analyse d'informations et leur distribution automatique aux différentes sections concernées de l'entreprise, à la manière d'une revue de presse. Ces informations peuvent concerner une matière première, un produit, un composant, un procédé, l'état de l'art et l'évolution de l'environnement scientifique, technique, industriel ou commercial de l'entreprise. Elle permet aux bureaux d'études d'être informés des baisses possibles de coût ou d'augmentation de qualité dans le cadre de l'analyse de la valeur. L'entité de production connaît mieux grâce à elle ses limites de production et sa concurrence future.Systémique
Copyright © 2018-12-30 AFSim | TARDUS v7.4
52 membres dont 15 organismes ou sociétés