Association Française pour la Simulation
AFSim
Association Française pour la Simulation
AFSim
Accueil | Bibliothèque | Définitions de la simulation
Filtres d'affichage du site
Sélection multiple : CTRL+CLIC
◄◄
►►
avril 2021
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Compteur de visites
Aujourd'hui85
Hier216
Semaine en cours1116
Mois en cours6204
Année en cours32362
Années précédentes106994
Total139356
Statistiques
Quelques images

Liste de données

Données accessibles
Il y a : 261 données de type definition , 200 lignes affichées ou affichables.
Cliquer sur l'initiale des mots à afficher (50 lignes de données) puis choisir le nombre de lignes à afficher.
Pour constituer un glossaire, cocher les case de la colonne G, cliquer sur le bouton MAJ Glossaire puis sur l'icone :
[***] [Simulation] [Militaire] [Données] [Systémique] [Organismes] [Big data] [Entreprise] [Informatique] [ESN] [Métier] [Intelligence artificielle]
| A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | | 50 | 100 | 200 lignes à afficher
DéfinitionSignificationSecteursBranchesPôlesThèmeG  
AcceptationAutorisation du client d'employer une simulation pour un emploi particulier. Approbation officielle de la vérification/validation d'un modèle ou d'une simulation pour un contexte donné (acceptable).Simulation
AccreditationThe official certification that a model or simulation is acceptable for use for a specific purpose.Simulation
ActeurUn acteur est une personne ou une organisation, incluant des entités étatiques ou non étatiques, qui agit sur d'autres personnes, groupes ou organisations dans le sens de ses intérêts et de ses objectifs. Un acteur peut être vu comme un système qui interagit avec d'autres systèmes. [RDIA 008]Simulation
ActuateurLes dispositifs de mouvement des simulateursSimulation
AgentUnité (ou entité) autonome capable de représentation, d'action et de communication. Dans le domaine de l'intelligence artificielle, l'agent est un robot ou un programme informatique doté de la capacité de percevoir son environnement, généralement via des capteurs, et d'agir en retour en fonction de cette perception et de règles. Il existe plusieurs types d'agents agissants dans des environnements définis. Un agent conversationnel repose sur des algorithmes de traitement du langage, c'est son domaine. Les systèmes multi-agents sont constitués de plusieurs agents agissant de concert dans un domaine donné (voir Intelligence Artificielle distribuée). Intelligence artificielle
Agent conversationnel ou chatbotInterface homme-machine qui gère l'interaction entre des humains et un agent via un dialogue. Les chatbots reposent sur des échanges en langage naturel. Le système interprète les formulations de l'utilisateur et y apporte des réponses, elles aussi en langage naturel. La technologie des agents conversationnels repose sur la branche du traitement du langage.Intelligence artificielle
Aide à la décisionL’aide à la décision est l’ensemble des techniques permettant, pour une personne donnée, d’opter pour la meilleure prise de décision possible.Simulation
Air Tasking OrderL’Air Tasking Order (ATO) est le précieux sésame qui déclenche une mission aérienne. Cet ordre d’opérations reprend les éléments de toutes les activités aériennes alliées par journée sur la zone de combat.
Depuis l’engagement de la France dans l’opération Inherent Resolve (OIR) en septembre 2014, un officier français participe à l’établissement de ce document de commandement et de coordination. Cet officier, appelé « ATO coordinator », est inséré dans la division planification du CAOC appelée « Combat Plans ». La composante aérienne de la coalition peut ainsi apporter un appui adapté aux demandes émises par les troupes amies engagées dans des combats au sol contre Daech. Elle peut alors réaliser des frappes dans la profondeur pour détruire les capacités militaires du groupe terroriste ou fournir un appui aérien rapproché sur les zones de contact.
L’ATO précise donc, à la seconde, près la position de chaque aéronef et le rôle attribué à chacun. En revanche, il ne permet pas de réagir en temps réel face aux imprévus ou aux demandes en urgence pour lesquels le CAOC s’appuie sur les responsables de la conduite et les AWACS.
Militaire
AlgorithmeSuite finie et non ambigüe d’instructions permettant d’aboutir à un résultat à partir de données fournies en entrée.Simulation
Algorithme adaptatifAlgorithme capable de modifier ses réponses ou les données traitées en fonction de l'évolution de son environnement. Par opposition à un algorithme déterministe, un algorithme adaptatif est dit non-déterministe ou probabiliste. Deux exécutions du même algorithme adaptatif peuvent donner des choix différents.Intelligence artificielle
Analyse opérationnelleL'analyse opérationnelle (AO) est l'utilisation de méthodes, modèles et outils scientifiques pour apprécier des situations et résoudre des problèmes. Elle appuie toutes les fonctions opérationnelles en produisant de l'information objective. (définition issue du SAS 089)Militaire
Analyse prédictiveEnsemble des technologies d'analyse de données et de statistique, destinées à produire des prédictions, ou hypothèses prédictives, et/ou des modèles statistiques sur des événements susceptibles de se produire. L'Analyse prédictive est de plus en plus utilisée dans les entreprises, par exemple en marketing pour prédire le comportement des consommateurs.Intelligence artificielle
AphorismeL’aphorisme, en grec aphorismos (« définir, délimiter »), est une sentence énoncée en peu de mots - et par extension une phrase - qui résume un principe ou cherche à caractériser un mot, une situation sous un aspect singulier. D'une certaine manière, l'aphorisme se veut le contraire du lieu commun. Par certains aspects, il peut se présenter comme une figure de style lorsque son utilisation vise des effets rhétoriques.Systémique
Apprentissage automatique (ou machine learning)Branche de l'intelligence artificielle axée sur des processus d'apprentissage permettant à une machine d'évoluer, sans que ses algorithmes ne soient modifiés. Il existe plusieurs types de machine learning : statistique, supervisé (c'est-à-dire dont les règles d'apprentissage sont définies à partir d'une base d'exemples), non-supervisé.Intelligence artificielle
Apprentissage profond (deep learning)Méthode de machine learning faisant partie du champ de recherche "Apprentissage Automatique" de l'intelligence artificielle. Le deep learning permet un apprentissage non supervisé. Il s'appuie sur l'analyse d'un modèle de données. Il est notamment adapté à la reconnaissance d'image ou au traitement du langage naturel.Intelligence artificielle
Arbre de décisionReprésentation graphique, sous forme d'arbre ou d'arborescence, des règles entrant dans le processus de prise de décision. L'arbre de décision est composé de nœuds de décision et de branches. Utilisé dans le machine learning, il permet de calculer différents résultats en fonction de décision prise, et de faire des prédictions en se basant sur des calculs de probabilités.Intelligence artificielle
ArchitectureThe structure of components in a program/system, their interrelationships, and the principles and guidelines governing their design and evolution over time.Systémique
Architecture globale[NMSG-131] terme utilisé pour désigner des architectures cibles à long terme. Cela inclut des concepts et idées visionnaires. Les architectures globales sont souvent définies comme des objectifs ou contraintes à appliquer lors de la conception et la mise en oeuvre de nouveaux systèmes.Simulation
Architecture simulationMajor functional elements, interfaces, and design rules, pertaining as feasible to all simulation applications, and providing a common framework within which specific system architectures can be defined.
Principes et recommandations pour la conception d'un système, définitions des : composants ou éléments fonctionnels, interfaces et interactions entre composants, avec l'infrastructure de développement et de mise en œuvre, Évolution au cours du temps, Infrastructure commune générique qui permet de construire des architectures particulières de systèmes de simulations.
Systémique
Assimilation des donnéesTechnique consistant à corriger un modèle de simulation à partir des données recueillies au cours du fonctionnement du système réel.-Modélisation- Simulation
Assistance à maîtrise d'ouvrageL'assistant à maîtrise d'ouvrage (AMO ou AMOA) a pour mission d'aider le maître d'ouvrage à définir, piloter et exploiter, le projet réalisé par le maître d'oeuvre. L'assistant a un rôle de conseil et de proposition, le décideur restant le maître d'ouvrage. Il facilite la coordination de projet et permet au maître d'ouvrage de remplir pleinement ses obligations au titre de la gestion du projet en réalisant une mission d'assistance à maîtrise d'ouvrage. Dans le cadre de l'assistance à maîtrise d'ouvrage en systèmes d'information (AMO SI), l'AMO doit posséder des compétences doubles : à la fois techniques (SI) et fonctionnelles, par rapport au besoin concerné, pour faire le lien entre le besoin métier et son implémentation informatique. Il possède aussi des compétences relationnelles qui lui permettent de gérer la coordination du travail en équipe ainsi que la conduite du changement au sein de l?entreprise.Entreprise
ATAWADMarque déposée par Xavier Dalloz en 2002, ATAWAD est l’acronyme de l’expression « Anytime, Anywhere, Any Device». Ce terme est parfois étendu en ATAWADAC pour « Anytime, Anywhere, Any Device et Any Content». Il fait référence à la tendance actuelle de pouvoir accéder à une information, un contenu, un service ou une offre (Any content ) n’importe quand (Anytime), n’importe où (AnyWhere), et depuis n’importe quel support connecté à internet (Any Device).
Assimilé au concept de la « mobilité+ » et de la mobiquité (contraction de mobilité et ubiquité), l’ATAWAD découle du développement important d’internet et des usages numériques ainsi que de la mise en place d’une nouvelle relation espace, temps et information.
Big data
AutomateAlgorithme qui compile des données d'entrées pour produire des données de sorties. [InterActions juin 2013]Simulation
Base de connaissanceEnsemble des informations relatives à un sujet donné. Une base de connaissance comporte l'ensemble du savoir que l'expert d'un domaine doit maîtriser pour pouvoir exercer son expertise. Ce type de brique est notamment utilisé dans les systèmes experts.Intelligence artificielle
Basic instrument training devicemeans a ground-based training device which represents the student pilot's station of a class of aeroplanes. It may use screen based instrument panels and spring loaded flight controls, providing a training platform for at least the procedural aspects of instrument flight.Simulation
BayésienSe dit d'un calcul de probabilité qui repose sur le théorème du mathématicien britannique Thomas Bayes. En intelligence artificielle, l'inférence bayésienne est un raisonnement permettant de déduire la probabilité de survenance ou non d'un événement.Intelligence artificielle
BIMDéfinition dans « Le Moniteur » du 4 novembre 2011: « C'est de la CAO 3D à laquelle s'ajoute une base de données partagée par tous les intervenants ». On préférera la définition suivante donnée par le NIST : ?A Building Information Model is a digital representation of physical and functional characteristics of a facility (...). A basic premise of BIM is collaboration by different stakeholders at different phases of the lifecycle of a facility to insert, extract ,update or modify information in the BIM to support and reflect the roles of that stakeholders'.Données
BITD manufacturermeans that organisation or enterprise being directly responsible to the competent authority for requesting the initial BITD model qualification. Simulation
BITD modelmeans a defined hardware and software combination, which has obtained a qualification. Each BITD will equate to a specific model and be a serial numbered unit. Simulation
BPMNLe Business Process Model and Notation (BPMN) est un modèle de processus métier et une notation graphique standardisée pour modéliser le savoir-faire d'une organisation à travers l'approche processus. La première version était connue sous le nom de Business Process Modeling Notation.Systémique
BrainstormingTechnique de recherche collective élaborée en 1939 par le célèbre concepteur rédacteur Alex Osborn (l'un des fondateurs de l'agence de publicité américaine B.B.D.O.) et basée sur la stimulation de l'imagination, dans le but d'obtenir le maximum d'idées sur un sujet précis.Systémique
Bréviaire métierOuvrage qui comporte : > les processus métier > l'expertise métier > le vocabulaire métier > l'expérience métierSimulation
Bureau d'étudesUn bureau d'études peut désigner soit un cabinet indépendant, soit un département ou un service au sein d'une administration ou d'une entreprise. Il s'agit d'une structure où sont réalisées des expertises à caractère scientifique et/ou technique, généralement sous la responsabilité d'un ingénieur. Ces expertises peuvent recouvrir entre autres les champs de l'analyse de l'existant (état des lieux) ou bien la conception d'un produit ou l'organisation d'un service.
Les bureaux d'études ont un rôle d'assistance et de conseil auprès des collectivités publiques ou des entreprises.
Les compétences des bureaux d'études peuvent être en relation avec des domaines extrêmement variés tels que : le génie civil ou militaire, l'industrie, l'environnement, l'informatique, l'organisation du travail, l'événementiel, etc.
L'activité des bureaux d'études relève du domaine des services : les prestations sont de caractère intellectuel. Un bureau d'études ne réalise pas directement de travaux ou de fourniture, bien qu'il intervienne en général en amont afin d'effectuer des recommandations préalables, ou en aval pour vérifier la qualité des réalisations.
Simulation
Business intelligenceLa BI consiste en un ensemble d'outils et de techniques permettant de collecter, de nettoyer et d'enrichir des données structurées ou semi structurées pour les stocker dans différentes formes de base de données de type SQL, multidimensionnel. Les données vont être gérées dans des formats normalisés pour faciliter l'accès à l'information et les vitesses de traitement. L'objectif de la BI est de produire des indicateurs de performance permettant de comprendre le passé, d'analyser le présent afin d'extrapoler une vision à long terme pour et définir les avantages compétitifs futurs de l'entreprise. La BI est utilisée par un grand nombre d'utilisateurs internes ou externes pour supporter les activités opérationnelles de l'entreprise jusqu'au suivi stratégique. Christophe DUMOULIN - B&DBig data
Business Process ManagementLe Business Process Management (BPM), ou Gestion des Processus Métiers, permet d'avoir une vue d'ensemble de processus métiers de l'organisation et de leurs interactions pour les optimiser et les automatiser autant que possible. Pour ce faire, il faut analyser le fonctionnement réel de l'entreprise afin de le modéliser informatiquement, par exemple avec le formalisme BPMN et les outils associés. Dans une deuxième étape, les processus automatisés, même partiellement, font l'objet d'un monitoring (Cf. Business Activity Monitoring) qui permet d'identifier les restructurations à entreprendre.
Les objectifs du BPM sont d'apporter à l'organisation une valeur supplémentaire en améliorant sa performance, sa productivité et une qualité du service au client. De ce fait, le BPM rend les organisations plus efficientes selon les promoteurs de ses outils.
Informatique
Business Rules Management SystemUn système de gestion de règles métier ou SGRM (en anglais business rules management system, ou BRMS) est un logiciel qui gère et supporte les règles métier d'une organisation ou d'une entreprise.Big data
C-BMLStandard destiné à assurer l'interopérabilité entre les SIC et la simulation. Le C-BML s'appuie sur un serveur spécifique qui convertit les modèles de données des SIC en modèles de simulation, et inversement.Simulation
CapacitéEnsemble de systèmes d'armes, de systèmes d'hommes et de doctrines, organisé, soutenu et entraîné pour produire un effet opérationnel (6 piliers DORESE: Doctrine, Organisation, Ressources humaines, Entraînement, Soutien, Equipements)-Standardisation- -MSaaS- Simulation
CATIACATIA (« Conception Assistée Tridimensionnelle Interactive Appliquée ») est un logiciel de conception assistée par ordinateur (CAO) créé au départ par la société Dassault Aviation pour ses propres besoins sous le nom de CATI (acronyme de conception assistée tridimensionnelle interactive). La compagnie Dassault Systèmes fut créée en 1981 pour en assurer le développement et la maintenance sous le nom de CATIA, IBM en assurant la commercialisation.Simulation
ChatbotAgent conversationnelIntelligence artificielle
ChatbotOu plutôt : "dialogueur" ou son synonyme "agent de dialogue". Logiciel spécialisé dans le dialogue en langage naturel avec un humain, qui est capable notamment de répondre à des questions ou de déclencher l’exécution d’une tâche.Intelligence artificielle
CinétirProcédé novateur qui permet de faire du tir réduit à différentes armes dans des conditions très réalistes : une séquence de combat est projetée, le soldat qui est muni d’une arme équipée pour le tir réduit, tire sur l’objectif apparaissant sur l’écran ; le film s’arrête après le départ du coup pour apprécier la qualité du tir.Simulation
CinétoseMal au coeur provoqué lors de l'utilisation de simulations immersives. Cette pathologie est liée à une dissonance entre les sens car ses derniers interagissent perpétuellement. Même si 80% des informations de l?environnement proviennent de la vue. Par conséquent, l?amélioration des résolutions graphiques n?est pas suffisante pour supprimer le mal des simulateurs.Simulation
Cloud computing[NIST2011] Cloud computing is a model for enabling ubiquitous, convenient, on-demand network access to a shared pool of configurable computing resources (e.g., networks, servers, storage, applications, and services) that can be rapidly provisioned and released with minimal management effort or service provider interaction.Big data
Co-DesignC'est un terme qui désigne des méthodes et des pratiques collaboratives diversifiées, mais qui ont toutes en commun le fait de mobiliser l'intelligence collective. C'est une façon de concevoir, ensemble, collectivement, des idées et des solutions dans le cadre de processus de transformation.Systémique
CognitifService ou système d'information cognitif. Ils fournissent des information à valeur ajoutée calculée automatiquement à partir des informations disponibles dans la situation de référence qualifiée pour cet usage.Simulation
CognitionLa cognition est le terme scientifique qui sert à désigner l'ensemble des processus mentaux qui se rapportent à la fonction de connaissance tels que la mémoire, le langage, le raisonnement, l'apprentissage, l'intelligence, la résolution de problèmes, la prise de décision, la perception ou l'attention.Simulation
CompatibilitéLa compatibilité est la possibilité pour deux systèmes de types différents de communiquer ensemble.Systémique
Computer Generated ForcesSimulations numériques d'entités, dans lesquelles on s'est efforcé de modéliser suffisamment le comportement humain pour que les forces représentées soient capables de prendre quelques initiatives automatiquement (sans recourir à une interaction humaine. (définition IEEE)Simulation
ConseilAvis donné à quelqu'un pour l'aider à diriger sa conduite.Simulation
ConstructiveSimulation constructive. Définition d'origine US (1994) : se dit d'une simulation où des systèmes simulés sont mis en oeuvre par des opérateurs simulés.Simulation
ConsultantSpécialiste extérieur à une organisation à qui l'on fait appel afin d'obtenir un avis au sujet d'une question ou de l'aide pour résoudre un problème précis.Simulation
CréativitéAptitude à changer sa perception. Etre créatif, c'est voir les choses autrement.Systémique
CRMLa gestion de la relation client (GRC), ou gestion des relations avec les clients, en anglais Customer Relationship Management (CRM), est l'ensemble des outils et techniques destinés à capter, traiter, analyser les informations relatives aux clients et aux prospects, dans le but de les fidéliser en leur offrant le meilleur service.Big data
Data lakeIn French "Lac de données" Nouvel espace d'hébergement de données hétérogènes dans leur format natif. Il permet ensuite de servir l'ensemble des besoins d'analyses de données croisées. En bref, c'est un lac dans lequel on peut plonger pour faire parler les données.Big data
Data ScienceTerme créé en 2001 par William Cleveland dans un article intitulé « Data Science: An Action Plan for Expanding the Technical Areas of the Field of Statistics » et publié dans la Revue internationale de statistique.Big data
Data VisualisationCapacité à représenter des données de manière visuelle pour les faire parler (graphiques, réseaux, bulles, flux, nuages etc').Big data
Data warehouseLe terme entrepôt de données (ou base de données décisionnelle, ou encore data warehouse) désigne une base de données utilisée pour collecter, ordonner, journaliser et stocker des informations provenant de base de données opérationnelles et fournir ainsi un socle à l'aide à la décision en entreprise.Big data
Deep learningApprentissage profond. C'est un type d’application de l’apprentissage automatique, et plus précisément une évolution des systèmes dits de « réseaux de neurones ». Il parvient à résoudre des problèmes plus complexes, grâce à un nombre élevé de « neurones » et de réseaux qui forment un système censé fonctionner à l’image du cerveau.Big data
Deep learningApprentissage profondIntelligence artificielle
DonnéesValeurs prises par les métadonnées.Simulation
Données d'environnementEnsemble des données décrivant l'environnement (notamment naturel : terrain, météo, etc.) d'un système simulé. On parle aussi de BDE (bases de données d'environnement).-Standardisation- -C2SIM- Simulation
Données de référenceOn entend par donnée de référence, une donnée transverse (donnée échangée ou partagée) telle que définie dans le cadre de la démarche d'administration des données (cf. Directive n°14 DEF/DGSIC du 19 juillet 2010) dont les valeurs sont stables dans le temps. Exemple : Liste des communes, des grades, des pays.Simulation
Donneur d'ordre MCOEtats-majors et autres clients ordonnateurs et payeurs, donc maîtrise d'ouvrage.-Standardisation- -UCATT- Simulation
EffetUn effet est une suite, un résultat ou une conséquence d'une ou plusieurs actions sur l'état physique ou comportemental d'un système ou d'un élément constitutif d'un système. [RDIA 008]Simulation
Embedded simulation[RUAG] Embedded simulation is defined as training provided by simulation capabilities built into or added onto operationnal systems, subsystems, equipment or platforms, to enhance and maintain the skill proficincy of personnel.Simulation
Enterprise Content ManagementLa gestion de contenu d'entreprise (en anglais Enterprise Content Management : ECM) vise à gérer l'ensemble des contenus d'une organisation. Il s'agit de prendre en compte sous forme électronique les informations qui ne sont pas structurées, comme les documents électroniques, par opposition à celles déjà structurées dans les bases de données. Elle comprend les phases de création/capture, stockage, indexation, gestion, nettoyage, distribution, publication, recherche et archivage, en faisant le lien du contenu avec les processus métier.Big data
Enterprise Information ManagementLa gestion des informations d'entreprise (EIM), c'est la technologie et la pratique qui consistent à maximiser la valeur des informations tout en minimisant les risques qui y sont associés.Big data
Enterprise Performance ManagementConcept fils de la BI, qui correspond à un ensemble de processus qui aide les entreprises à optimiser leur performances. C'est un cadre d'organisation automatisé et analytique qui prend en compte la méthode, les processus et les systèmes qui conduisent la performance de la société.Big data
Enterprise Resource PlanningL'expression progiciel de gestion intégré (PGI) est l'équivalent français du terme anglais Enterprise Resource Planning ou ERP.
La définition donnée par le CXP regroupe l'ensemble des paramètres constitutifs d'un ERP : « Pour être intégré, un progiciel de gestion doit : émaner d'un concepteur unique garantir à l'utilisateur l'unicité d'information assurée par la disponibilité de l'intégralité de la structure de la base de données à partir de chacun des modules, même pris individuellement reposer sur une mise à jour en temps réel des informations modifiées dans tous les modules affectés fournir des pistes d'audit basées sur la garantie d'une totale traçabilité des opérations de gestion couvrir soit une fonction( ou filière) de gestion, soit la totalité du système d'information de l'entreprise. »
Informatique
Enterprise service busL'enterprise service bus (ESB) est une technique informatique intergicielle (middleware). Son but est avant tout de permettre la communication des applications qui n'ont pas été conçues pour fonctionner ensemble (par exemple deux progiciels de gestion intégrés provenant d'éditeurs différents).Informatique
Entité opérationnelle> Système organisé d'hommes servant des équipements. > Cadre d'emploi : Dotée de ressources, une entité opérationnelle agit dans un ou plusieurs milieu(x) selon une doctrine face à un adversaire pour une durée donnée, dans le but d'obtenir des effets (tactiques) ou de contribuer à leur obtention.Simulation
EntraînementEnsemble des méthodes et exercices visant l'acquisition, l'entretien et l'amélioration des compétences, connaissances théoriques (conceptuelles) et procédurales, nécessaires à la pratique d'un métier.Simulation
ETP MCOUn ETP MCO représente la ressource humaine nécessaire pour le MCO d'un système de simulation. 1 ETP vaut 60.000 euros. 1 ETP = 1 personne à temps plein pendant une année 1 ETP = 160 H x J (source : OSIC) ; 1 H x J = 1 / 160 ETPSimulation
ETP MEOUn ETP MEO représente la ressource humaine nécessaire pour la mise en oeuvre (MEO) d'un système de simulation : opérateurs, superviseurs, etc. Ce personnel n'est donc pas le client final. 1 ETP vaut 60.000 euros. 1 ETP = 1 personne à temps plein pendant une année 1 ETP = 160 H x J (source OSIC) ; 1 H x J = 1 / 160 ETPSimulation
Etudes à caractère opérationnelLes études à caractère opérationnel (EO) concernent principalement l'emploi des nouveaux systèmes d'armes, sans remettre en cause leurs caractéristiques techniques.Simulation
Etudes de prospective technico-opérationnelle Les études de prospective technico-opérationnelle (PTO) apportent des éléments d'appréciation pour l'expression des besoins militaires futurs, dégagent sous forme de concepts les orientations techniques et opérationnelles qui paraissent le mieux adaptées aux besoins de défense à moyen et long terme.Simulation
Etudes technico-opérationnellesLes études technico-opérationnelles (ETO) sont une aide à la recherche du meilleur compromis entre les caractéristiques opérationnelles, les spécifications techniques et les coûts associés dans les systèmes futurs ou les évolutions des systèmes existants ; elles traitent généralement du moyen terme mais peuvent répondre à des besoins à plus courte échéance.Simulation
FAFDFederation Architecture and FOM DesignSimulation
FédérationSystème de simulation distribuée (terme inventé par le standard HLA). Dans HLA, les composantes d'une fédération sont appelés "fédérés".Simulation
FederationIn the context of distributed simulation, a Federation is a union of essentially independent applications (Federate) interoperating using common infrastructure services accessed through well-defined standard interfaces and governed by common agreements on modelling responsibilities and information exchange.Simulation
FerméeSe dit d'une simulation d'une simulation constructive dont on ne peut pas modifier le comportement ou les données d'entrée, en ligne, de façon asynchrone (contraire : simulation ouverte ou interactive). Le mode d'exploitation des simulations en Monte-Carlo est nécessairement un mode fermé. Beaucoup de CGFs sont des simulations fermées.Simulation
Flight and navigation procedures trainermeans a training device which represents the flight deck/cockpit environment including the assemblage of equipment and computer programmes necessary to represent an aircraft or class/type of aircraft in flight operations to the extent that the systems appear to function as in an aircraft. It is in compliance with the minimum standards for a specific FNPT level of qualification.Simulation
Flight simulation training device qualificationmeans the level of technical ability of an FSTD as defined in the compliance document.Simulation
Flight simulation training device usermeans the organisation or person requesting training, checking or testing through the use of an FSTD.Simulation
Flight training devicemeans a full size replica of a specific aircraft type's instruments, equipment, panels and controls in an open flight deck/cockpit area or an enclosed aircraft flight deck/cockpit, including the assemblage of equipment and computer software programmes necessary to represent the aircraft in ground and flight conditions to the extent of the systems installed in the device. It does not require a force cueing motion or visual system. It is in compliance with the minimum standards for a specific FTD level of qualification.Simulation
FOMEnsemble de tables numériques à élaborer pour décrire les échanges de données entre composants (fédérés) d'une fédération sous le standard HLA. Le FOM et le RTI sont les 2 composants indispensables à l'élaboration et à la mise en oeuvre des fédérations HLA.Simulation
Full flight simulatormeans a full size replica of a specific type or make, model and series aircraft flight deck/cockpit, including the assemblage of all equipment and computer programmes necessary to represent the aircraft in ground and flight operations, a visual system providing an out of the flight deck/cockpit view, and a force cueing motion system. It is in compliance with the minimum standards for FFS qualification.Simulation
GamificationLa ludification (terme inspiré de l'anglais gamification) est le transfert des mécanismes du jeu dans d?autres domaines, en particulier des sites web, des situations d'apprentissage, des situations de travail ou des réseaux sociaux. Son objet est d?augmenter l?acceptabilité et l?usage de ces applications en s?appuyant sur la prédisposition humaine au jeu.Simulation
GamificationUsage des mécanismes du jeu (vidéo ou non) dans des activités à l'origine non ludique.Simulation
Générateur d'imagesDispositif matériel et logiciel permettant la production d'images 3D en temps réel, par exemple pour générer le visuel d'un simulateur de vol (en anglais, IG ou Image Generator)Simulation
GéographieDécrit l'environnement morphologique et humain (les cartes ne se limitent cependant pas qu'à une description physique de l'environnement géographique: ex toponymie, urbanisation, routes) de la croûte terrestre atmosphérique nécessaire à la représentation des activités terrestres, aériennes et navales.Données
Gestion électronique des documentsLa gestion électronique des documents (GED ou EDM1 pour Electronic Document Management en anglais) désigne un procédé informatisé visant à organiser et gérer des informations et des documents électroniques au sein d'une organisation. Le terme GED désigne également les logiciels permettant la gestion de ces contenus documentaires.Informatique
Grades X (majorité) : Ingénieurs de l'armement: IA : CNE IPA : CDT ICA 2 et 1 : LCL + COL IGA : Général
ENSIETA (majorité): IETA : LTN CNE IPETA : CDT ICETA 2 et 1 IGETA
Civils fonctionnaires : IEF IDEF
Civils non fonctionnaires : ICT 1 : 1 à 3 ans ICT 2 : 4 à 6 ICT 3A, 3B, 3C : (henri ICT 3C)
Officier mariniers (sous-officiers) : sergent : second maître sergent chef : maître adjudant : premier maître adjudant chef : maître principal
Militaire
HadoopFramework Java libre destiné à faciliter la création d'applications distribuées et échelonnables (scalables), permettant aux applications de travailler avec des milliers de n'uds et des pétaoctets de données. Hadoop a été inspiré par les publications MapReduce, GoogleFS et BigTable de Google. Hadoop a été créé par Doug Cutting et fait partie des projets de la fondation logicielle Apache depuis 2009.Big data
Hadoop Distributed File SystemLe HDFS est un système de fichiers distribué, extensible et portable développé par Hadoop à partir du GoogleFS. Écrit en Java, il a été conçu pour stocker de très gros volumes de données sur un grand nombre de machines équipées de disques durs banalisés. Il permet l'abstraction de l'architecture physique de stockage, afin de manipuler un système de fichiers distribué comme s'il s'agissait d'un disque dur unique.Big data
HeuristiqueFait référence aux méthodes de résolution de problème s'appuyant sur de précédents résultats. L'heuristique n'e s'appuie pas sur une modélisation formelle et ne garantit pas nécessairement des réponses efficaces. D'après les informaticiens Newell, Shaw et Simon, il s'agit d'"un processus qui peut résoudre un problème donné, mais n'offre aucune garantie d'y parvenir". En clair, le système doit choisir entre plusieurs possibilités sans aucune certitude que son choix soit le bon.Intelligence artificielle
HolistiqueQui s'intéresse à ''objet d'une théorie ou d'un concept comme constituant un tout.Systémique
HybrideSimulation dans laquelle des composant réels sont stimulés par un environnement simulé (ex : banc d'essais pour autodirecteur de missile). UN type de simulation technique, difficile à classer entre simulation instrumentée et virtuelle ! Synonyme en anglais : "hardware in-the-loop simulation"Simulation
HydrographieConcerne la topographie des fonds des océans et de l'estran (portion du littoral comprise entre les plus hautes et les plus basses mers) nécessaire à la représentation et à la compréhension des activités marines et sous-marines (bathymétrie, sédimentologie, gravimétrie, ...).Données
IGESInitial Graphics Exchange Specification (IGES) est un format d'exportation de données graphiques; IGES est directement importable dans les logiciels de CAO. Ce type de format d'export présente une universalité assez forte dans le domaine des CAO 3D orientées surfacique et filaire. L'export porte ici sur la définition mathématique de la surface qui conserve ainsi toutes ses propriétés initiales.Simulation
Inférence ou raisonnementOpération de déduction à partir d'informations implicites. Comme la logique, elle est à la base de tout raisonnement. L'inférence permet de créer des liens entre les informations afin d'en tirer une assertion, une conclusion ou une hypothèse. Elle fait appel à un ensemble de règles se basant sur un système de références.Intelligence artificielle
IngénierieL'ingénierie est l'ensemble des fonctions qui mènent de la conception et des études, de l'achat et du contrôle de fabrication des équipements, à la construction et à la mise en service d'une installation technique ou industrielle. Par extension, le terme est aussi souvent utilisé dans d'autres domaines : on parle par exemple d'ingénierie informatique.Simulation
InnovationInnovation is a process which transforms an idea in a service which bring values. C'est changer la réalité des choses (définition à comparer avec créativité).Systémique
InstrumentéeEn américain : Live simulation (définition US de 1994). Se dit d'un simulation ou des systèmes réels sont mis en oeuvre par des opérateurs réels. Les opérateurs ou entraînés utilisent leur système de combat habituel, mais instrumenté, pour simuler l'effet des armes et, éventuellement des senseurs.Simulation
Intelligence ArtificiellePlusieurs définitions peuvent être applicables à l'IA. Elle est définie par l'un de ses créateurs, Marvin Lee Minsky, comme "la construction de programmes informatiques qui s'adonnent à des tâches qui sont, pour l'instant, accomplies de façon plus satisfaisante par des êtres humains car elles demandent des processus mentaux de haut niveau tels que : l'apprentissage perceptuel, l'organisation de la mémoire et le raisonnement critique". Par extension, l'IA est une discipline scientifique recouvrant les méthodes et l'ingénierie de fabrication de machines et programmes dits intelligents. L'objectif de l'IA est de produire des machines autonomes capables d'accomplir des tâches complexes en utilisant des processus réflectifs semblables à ceux des humains.
L’intelligence artificielle désigne principalement dans le débat public contemporain une nouvelle classe d’algorithmes, paramétrés à partir de techniques dites d’apprentissage : les instructions à exécuter ne sont plus programmées explicitement par un développeur humain, elles sont en fait générées par la machine elle-même, qui « apprend » à partir des données qui lui sont fournies. Ces algorithmes d’apprentissage peuvent accomplir des tâches dont sont incapables les algorithmes classiques (reconnaître un objet donné sur de très vastes corpus d’images, par exemple). En revanche, leur logique sous-jacente reste incompréhensible et opaque y compris à ceux qui les construisent.
-Intelligence artificielle- Intelligence artificielle
Intelligence artificielleEnsemble des techniques et des applications qui permettent de créer une machine capable d’imiter de manière autonome, l’intelligence humaine.-Intelligence artificielle- Intelligence artificielle
Intelligence Artificielle Distribuée (IAD)Branche de l'intelligence artificielle dont le but est de créer des systèmes décentralisés, généralement multi-agents, capables de coopérer et de se coordonner. L'intelligence artificielle distribuée étudie les techniques permettant à des agents autonomes d'interagir, et les moyens de répartir un problème entre ces agents. Ces techniques sont inspirées des structures complexes de certaines sociétés d'insectes comme les fourmis. Un des domaines d'application de l'IAD est la coordination d'agents autonomes mobiles (comme les avions ou les voitures) - qui doivent apprendre à s'éviter tout en ayant des contraintes de trajet et de temps.Intelligence artificielle
Intelligence artificielle faibleFait référence au fonctionnement d'un système qui simule un comportement intelligent dans un domaine restreint.Intelligence artificielle
Intelligence artificielle forteC'est l'aptitude d'une machine capable non seulement de reproduire les capacités de réflexion et d'interaction intelligentes (analyse, raisonnement, action rationnelle), mais aussi d'avoir une "conscience", des "sentiments" et la compréhension de ses propres raisonnements. Sujet de polémique, l'IA forte suppose, selon ses détracteurs, que la machine "pense" savoir ce qu'elle "ressent" et connaisse ce qu'elle ressent. En somme qu'elle soit douée de conscience, ce qui est, disent-ils, inaccessible à un système, quelle que soit sa complexité. Certains définissent l'IA forte par la capacité de résoudre des problèmes complexes dans n'importe quel environnement avec un niveau égal ou supérieur à l'intelligence humaine.Intelligence artificielle
InteractiveSe dit d'une simulation constructive lorsqu'on ne peut modifier son comportement ou ses données en ligne par des interruptions de son déroulement (contraire : simulation fermée; synonyme : simulation ouverte). La simulation pilotée est une simulation ouverte mais pas avec une interaction continue d'un ou plusieurs opérateurs, mais on parle plutôt de "virtuel" que de "constructif" dans ce cas.Simulation
InterdomaineActuellement 16 domaines sont définis : Aéroporté, Amphibie, Actions sur les perceptions et l’environnement opérationnel (APEO), Appui aérien, Ciblage, Contre-terrorisme maritime (CTM), Défense surface-air (DSA), Composante forces spéciales, Fonction interarmées du renseignement (FIR), GHOM, Guerre électronique (GE), Munitions et explosifs (MUNEX), Défense NRBC, Défense et sécurité (nouvelle appellation de « protection des infrastructures militaires (PIM) »), Recherche et sauvetage au combat (RESCO), Soutien des engagements opérationnels.Militaire
Interface control documentAn interface control document (ICD) in systems engineering and software engineering, provides a record of all interface information (such as drawings, diagrams, tables, and textual information) generated for a project.The underlying interface documents provide the details and describe the interface or interfaces between subsystems or to a system or subsystem.Systémique
Internet des objetsLe terme « Internet des Objets » (IoT) a succédé à celui de « Machine to Machine » (ou M2M) pour désigner un marché en pleine croissance, qui promet de connecter à Internet vos objets du quotidien. L'innovation technologique - des capteurs communicants peu couteux et peu gourmands en énergie - a été connue du grand public grâce aux « wearables » : montre, semelle ou encore lunettes connectées. Ces termes en vogue sont donc, en réalité, au coeur d'une nouvelle évolution numérique. En 2020, le nombre d'objets connectés devrait être multiplié par 5 par rapport à 2015 et dépasser les 25 milliards. Par ailleurs, l'IoT contribuerait également à doubler la taille de l'univers numérique tous les deux ans, lequel pourrait représenter 44 000 milliards de gigaoctets en 2020, soit 10 fois plus qu'en 2013. Cette évolution (ou révolution) est rendue possible car le maillon principal de la chaîne (à savoir les réseaux de communication) devient opérationnel. Les réseaux et les technologies radios associées (réseau SIGFOX, protocole LORA, les technologies Bluetooth 4.0 ou DASH7,?) offrent aujourd'hui une réponse très efficace et fiable aux besoins spécifiques de communication des objets connectés grâce à un remarquable compromis débit/portée et avec d'excellentes performances de gestion d'énergie. L'émergence d'opérateurs et de réseaux facilite ainsi la mise en oeuvre et le déploiement de solutions adaptées à différents services. La France, dans cette nouvelle ère numérique qui commence, dispose de nombreux atouts : start-ups, pôles de compétitivité, opérateurs de niveau international, plan « objets connectés », label FrenchTech, etc. L'IdO a par ailleurs été classé comme principale priorité de la transformation numérique de l'économie européenne.
Pour la Défense, les technologies innovantes qui apparaissent avec l'IoT pourraient permettre d'augmenter de façon exponentielle le nombre d'objets connectés sur les théâtres d'opération. Ces objets en recueillant passivement et activement l'information à des fins diverses peuvent constituer un point d'inflexion dans la conduite des opérations. Si une avancée technologique ne constitue pas en soi une avancée militaire, la rencontre d'une possibilité technique et d'un concept d'emploi pertinent peut être décisive. Dans le cas de l'IoT, c'est donc la rencontre de ces deux éléments, généralement d'abord technologiques (les réseaux et technologies radios accessibles qui offrent une réponse très efficace et fiable aux besoins spécifiques de communication des objets connectés), puis seulement ensuite militaires (qui exploitent les possibilités ouvertes par cette technologie), qui peut donner naissance à une rupture. Ces technologies innovantes qui apparaissent avec l'IoT doivent être utilisées par la Défense afin de maîtriser l'information et d'accélérer encore le renseignement et le tempo des opérations.
Big data
InteropérabilitéCapacité d'une simulation (ou d'un modèle) à fournir et à accepter des services d'autres simulations et à utiliser les services ainsi échangés pour leur permettre de fonctionner effectivement ensemble-Standardisation- -HLA- Simulation
Interopérabilité> Niveau politique : Des visions partagées et des stratégies convergentes favorisent les échanges entre parties prenantes. > Niveau juridique : Les échanges doivent se conformer : o au cadre légal dont dépendent les parties prenantes (droit national et international, propriété intellectuelle, confidentialité, etc.) ; o aux accords contractuels établis entre parties prenantes (modalités de l'échange, niveaux de services, etc.). > Niveau organisationnel : L'interopérabilité organisationnelle est liée aux organisations et aux moyens mis en oeuvre pour favoriser les échanges. En termes d'organisation, il s'agit par exemple de définir les rôles et les responsabilités des personnes au sein de leur entité qui prennent part à l'échange. En termes de moyens, il s'agit de mettre en place les ressources, notamment informatiques, qui vont sous-tendre les échanges. > Niveau sémantique : La sémantique recouvre à la fois la signification des mots et le rapport entre le sens des mots (homonymie, synonymie, etc.). Le sens des mots varie selon les organisations, les métiers, les acteurs et les contextes. Toute collaboration entre entités demande une communication, au sens échanges d'informations. Pour cela, ces entités s'entendent sur la signification des données qu'elles échangent. > Niveau syntaxique : La syntaxe traduit le sens en symboles. Il y a entre la sémantique et la syntaxe le même rapport qu'entre le fond et la forme. > Niveau technique : Le niveau technique véhicule les informations définies au niveau sémantique et mises en forme au niveau syntaxique.Systémique
InteropérabilitéL'interopérabilité est la possibilité pour différents systèmes de communiquer entre eux sans dépendre d'un acteur particulier. Elle repose sur la présence d'un standard ouvert.Systémique
InteroperabilityThe ability of a model or simulation to provide services to and accept services from other models and simulations. Typical services include the ability to generate or respond to simulated events or activities, such as the firing of a weapon or a change in vehicle motion.Simulation
ISTL'informatique scientifique et technique comprend : les matériels et logiciels intrinsèques aux systèmes d'armes ; les systèmes d'information nécessaires aux évaluations et essais de systèmes d'armes ainsi qu'à la recherche et aux études amont ; les systèmes d'information nécessaires aux études, à la réalisation et à la maintenance liées à la production industrielle.-Standardisation- -GDL- -GFL- -LVC- Simulation
Java JAVA est le nom du langage J2EE est un framework et un ensemble d'API (tout comme J2SE). Il faut évidemment commencer par apprendre le langage JAVA et programmer en J2SE avant de passer à J2EE. Tutoriel complet (traduction du livre "Thinking in Java") : AHREF1-http://penserenjava.free.fr/-AHREF2-http://penserenjava.free.fr/-AHREF3 Pour développer, un JDK (Java Development Kit) : AHREF1-http://java.sun.com/j2se/1.5.0/download.jsp-AHREF2-http://java.sun.com/j2se/1.5.0/download.jsp-AHREF3 Éditeur (IDE) Eclipse SDK : AHREF1-http://www.eclipse.org/downloads/index.php-AHREF2-http://www.eclipse.org/downloads/index.php-AHREF3Informatique
Jeu vidéoJeu électronique qui implique une interaction humaine avec une interface utilisateur afin de générer un retour visuel sur un dispositif vidéo. Le joueur de jeu vidéo dispose de périphériques pour agir sur le jeu et percevoir les conséquences de ses actes sur l'environnement virtuel.Simulation
KackathonUn hackathon est un événement où des développeurs se réunissent pour faire de la programmation informatique collaborative, sur plusieurs jours.Informatique
Langage naturelLangage utilisé par les humains par opposition au langage formel ou langage machine. Le langage naturel est le support de la communication verbale ou écrite chez les humains.Intelligence artificielle
Liaison LHLe Système d'Information Terminal de l'ALAT (SITALAT) est le plus récent de ces systèmes embarqués et correspond au dernier maillon de la future chaîne numérisée de l'ALAT (NumALAT) en s'intégrant dans une Liaison de Données Tactiques (LDT) qui permet aux différents systèmes d'arme d'avoir accès à des voies de communication normalisées fournissant des flux d'informations en temps réel.
La société DIGINEXT s'est vue confier en novembre 2007 la réalisation d'une LDT capable de véhiculer les informations exploitées par le SITALAT via les réseaux radio de type Time Division Multiple Access 5. Baptisée Messagerie H, elle reprend globalement les mêmes propriétés que la Messagerie J de la Liaison 16 (LDT OTAN), c'est-à-dire des services d'échange d'informations. DIGINEXT doit également développer un traducteur entre les messageries H et J afin que l'ALAT puisse finalement s'intégrer dans une manoeuvre internationale.
Données
LobbyUn lobby (ou un groupe d'intérêt, un groupe de pression ou encore groupe d'influence, plus traditionnellement un intriguant ou un réseau d'intrigues) désigne un réseau de personnes créé pour promouvoir et défendre les intérêts privés d'un groupe donné en exerçant des pressions ou influences sur des personnes ou institutions publiques détentrices de pouvoir.Organismes
LogiqueC'est la science du raisonnement et de l'application ou de l'expression du raisonnement. Avec la représentation et le raisonnement, ou inférence, la logique constitue le troisième facteur du triptyque de la capacité de déduction d'un système. Il existe plusieurs types de logiques, la logique propositionnelle, la logique de premier ordre, etc.Intelligence artificielle
Logique floueRaisonnement incluant toutes les possibilités intermédiaires entre les valeurs vrai ou faux. La logique conventionnelle des systèmes informatiques déterministes, c'est-à-dire qui ne relèvent pas du domaine de l'IA, repose sur les valeurs vrai ou faux, équivalentes au oui ou non des humains. Capables de prendre en charge la logique floue, les humains, et l'IA, intègrent, en plus, un certain nombre de nuances entre ces valeurs, comme par exemple les valeurs souvent ou rarement qui peuvent s'intercaler entre les valeurs toujours et jamais.Intelligence artificielle
Loi de MooreDès 1965, Gordon Moore (cofondateur de la société Intel) affirmait que le nombre de transistors par circuit de même taille allait doubler, à prix constants, tous les ans. Il rectifia ultérieurement ses propos portant à dix-huit mois le rythme de doublement. Il en déduisit que la puissance des ordinateurs allait croître de manière exponentielle, et ce pour des années. Il a enfin déclaré en 1997 que cette croissance des performances des puces se heurterait aux environs de 2017 à une limite physique : celle de la taille des atomes.Systémique
Long Term Capability RequirementNATO Bi-SC Long Term Capability Requirement Areas that identify future capability shortfalls that are expected to require research and development efforts in their solution. Now covering the period out to 2030, the LTCRs provide guidance on where research and development in NATO and the Nations should be focused to provide solutions to reduce, eliminate or mitigate identified capability shortfalls.Simulation
LudificationCf GamificationSimulation
M&S as a ServiceM&S as a Service (MSaaS) is a means of delivering value to customers to enable or support modelling and simulation (M&S) user applications and capabilities as well as to provide associated data on demand without the ownership of specific costs and risks.Simulation
Machine learningApprentissage automatique. Champ d'étude qui donne aux ordinateurs la capacité d'apprendre sans être explicitement programmé. Cela permet à l’ordinateur d’apprendre de ses propres expériences.Big data
Machine learningApprentissage automatiqueIntelligence artificielle
Magic QuadrantsGartner's Magic Quadrants depict markets in the middle phases of their life cycle by using a two-dimensional matrix that evaluates vendors based on their completeness of vision and ability to execute. The Magic Quadrant has 15 weighted criteria that plot vendors based on their relative strengths in the market.Big data
MalicielProgramme ou partie de programme destiné à perturber, altérer ou détruire tout ou partie des éléments logiques indispensables au bon fonctionnement d’un système informatique.Informatique
Manuel de FrascatiPublié par l'OCDE, le manuel de Frascati est une référence méthodologique internationale pour les études statistiques des activités de recherche et développement (R et D). Il standardise la façon dont les gouvernements recueillent l'information sur les investissements en recherche et développement (R et D). Ce Manuel traite exclusivement de la mesure des ressources humaines et financières consacrées à la recherche et au développement expérimental (R et D) souvent qualifiées « d’intrants » de la R et D.Systémique
MapReduceTraitement de grands volumes de données en mode batch.Big data
MaquetteC’est la reproduction en 3 dimensions d’un objet technique. Elle peut être réelle (carton, bois, polystyrène, …) ou numérique (ou virtuelle car ce sont des images informatiques en 3D).
La maquette n’est pas faite pour fonctionner comme l’objet, mais pour : montrer à quoi va ressembler l’objet (ou une partie de celui-ci). tester certains aspects (visuels) ou comportements (fonctionnements).
Elle est réalisée le plus souvent dans des matériaux non définitifs. Son rôle est de convaincre en donnant une image du futur objet.
Cette maquette n’est pas (le plus souvent) réalisée aux même dimensions que le système ou l’objet). On dit qu’elle est réalisé à une certaine échelle (cf onglet suivant).
Lorsqu’elle permet l’étude de phénomène physique (impact de la masse, du vent, des tremblements de terre) on l’appelle maquette structurelle.
En technologie, on réalise ou étudie souvent des maquettes, car : elles sont moins volumineuses que les objets réels elles sont moins coûteuses que les objets réels elles permettent de visualiser l’objet sous sous tous les angles elles permettent à l’élève d’observer un mécanisme en tout sécurité (maquette didactique) elles permettent d’extrapoler des hypothèses ; elles permettent de vérifier des hypothèses ; elles permettent de résoudre un problème technique ; elles peuvent être produites collectivement ou individuellement.
Simulation
MarketScopesGartner's MarketScopes rate vendors based on criteria that focuses on the important aspects of an emerging or mature market. In emerging markets, vendors and products are less well known or tested in the market, and it would be difficult to analyze all criteria typically used in a Magic Quadrant. In mature markets, vendors and products are typically well known, and demand for relative comparison shifts to a focus on differentiating criteria. By focusing on a limited set of criteria for these markets, MarketScopes will help you understand the dynamics of the market as well as the strengths of its vendors, even when the market is not well suited for Magic Quadrant analysis.Big data
MétadonnéeStructure (contenant) des données. Exemple : pour décrire un véhicule terrestre, il faut connaître son immatriculation, son nom (Leclerc, VAB…), sa catégorie de mobilité (roue ou chenille), etc. Ces différentes caractéristiques sont des métadonnées.Simulation
MétaphoreFigure de style fondée sur l'analogie et/ou la substitution. Elle est souvent utilisée pour simplifier ou rendre intelligible la compréhension d'un système.Systémique
MétéorologieConcerne le comportement de la basse atmosphère nécessaire à la représentation et à la compréhension des activités terrestres, aéronautiques et navales évoluant à proximité des reliefs ou de la surface des océans.Données
Méthode des éléments finisEn analyse numérique, la méthode des éléments finis (MEF, ou FEM pour finite element method en anglais) est utilisée pour résoudre numériquement des équations aux dérivées partielles. Celles-ci peuvent par exemple représenter analytiquement le comportement dynamique de certains systèmes physiques (mécaniques, thermodynamiques, acoustiques, etc.).
Concrètement, cela permet par exemple de calculer numériquement le comportement d'objets même très complexes, à condition qu'ils soient continus et décrits par une équation aux dérivées partielles linéaire : mouvement d'une corde secouée par l'un de ses bouts, comportement d'un fluide arrivant à grande vitesse sur un obstacle, déformation d'une structure métallique, etc.
Simulation
MétierEnsemble des activités réalisées par un opérateur pour rendre un service, ou développer un produit, et basées sur des savoir-faire, des compétences et des pratiques.Systémique
MiddlewareEn architecture informatique, un middleware (anglicisme) ou intergiciel est un logiciel tiers qui crée un réseau d'échange d'informations entre différentes applications informatiques. Le réseau est mis en ?uvre par l'utilisation d'une même technique d'échange d'informations dans toutes les applications impliquées à l'aide de composants logiciels.Informatique
Mobile Device ManagementUne application de Mobile Device Management (MDM) ou "Gestion de Terminaux Mobiles", est une application permettant la gestion d'une flotte d'appareils mobiles, qu'il s'agisse de tablettes, de smartphones voire d'ordinateurs hybrides au format tablette. Cette gestion est effectuée au niveau du service informatique de l'entreprise.Big data
ModelModelling is the process of creating a model and typically involves VV&A processes. [AMSP-01] [DoD M&S Glossary] A model is a physical, mathematical, or otherwise logical representation of a real or imagined system, entity, phenomenon, or process.Simulation
ModèleReprésentation (abstraction) physique, mathématique ou autrement logique d'un système, d'une entité, d'un processus ou d'un phénomène physique. Cette représentation est construite pour un objectif donné.-Défense- -Entraînement- Simulation
Modèle Conceptuel de DonnéesReprésentation statique du système d'information de l'entreprise. Il a pour objectif de constituer une représentation claire et cohérente des données manipulées dans l'entreprise en décrivant leur sémantique (le sens attaché à ces données) et les rapports qui existent entre elles.Systémique
Modèle de simulationPour un objectif donné, c'est une une représentation externe, ou enveloppe, dotée de capacités techniques et de comportements.Simulation
Modèle logique des donnéesLe modèle logique des données consiste à décrire la structure de données utilisée sans faire référence à un langage de programmation. Il s'agit donc de préciser le type de données utilisées lors des traitements. Ainsi, le modèle logique est dépendant du type de base de données utilisé.Systémique
Modèle OSIOpen System Interconnection : 7 couches aux fonctions bien délimitées : 7. Application 6. Présentation 5. Session 4. Transport 3. Réseau 2. Liaison 1. Physique Chaque couche ne dépend que des services de la couche N-1. Un protocole définit les échanges entre couches de même niveau.Informatique
Modèle physique des donnéesImplémentation d'un modèle logique des données dans le SGBD (système de gestion des bases de données), c'est-à-dire le traduire dans un langage de définition de données.Systémique
Modélisation3 niveaux de finalité de modélisation - Capacitaire : Simulation technico-opérationnelle: très macroscopique du système : Niveau ASF/OCO - Fonctionnel : Performance des grandes fonctions du système : Niveau expertise DT - Physique : Emulation des interfaces physiques en E/S : Niveau intégration/essais - Système réel : Dans la vie d’un programme, on réalise successivement des simulations capacitaires, puis fonctionnelles, puis physiques pour finir avec des essais avec le système réel.Simulation
ModélisationConsiste à élaborer des modèles à partir d'informations afin de simuler des systèmes complexes. Ceux-ci peuvent renvoyer à des situations ou des objets. Le but de la modélisation en IA est d'informer le système qui l'utilise sur la situation et le fonctionnement de l'objet modélisé.Intelligence artificielle
Monte-CarloMode d'exploitation d'une simulation constructive consistant à faire plusieurs répliques d'un même scénario mais avec des tirages aléatoires. Le but de ce mode d'exploitation est d'obtenir des résultats statistiques et non pas un cas particulier.Simulation
MorphogénèseEnsemble des transformations que subit un système avant d'acquérir sa forme spécifique.Systémique
MSDLLangage standardisé pour l'archivage et l'échange de scénarios entre des applications. Le MSDL est utilisé pour initialiser simultanément les SIC et la simulation.Simulation
Negative trainingApprentissages qui va à l'encontre des objectifs d'un entraînement. Ils sont provoqués involontairement par les systèmes de simulation.Simulation
Note blancheNote simple (template Note de word) spontanée pour des vues internes et étayer des problématiques. Vulgarisé à destination des chefs.ESN
OcéanographieConcerne la connaissance du comportement des océans nécessaire à la représentation et à la compréhension des activités marines et sous-marines.Données
OntogénèseEnsemble des processus qui, chez un organisme animal ou végétal, conduisent de la cellule oeuf à l'adulte reproducteur.Systémique
Ontologie En informatique, une ontologie est un ensemble structuré de concepts organisés dans un graphe de relations qui peuvent être des relations sémantiques, des relations de composition et d'héritage au sens objet. C'est donc l'ensemble des termes organisés en réseaux maillés et en particulier par rapport à des concepts qui permettent de décrire un univers de connaissances. Système de représentation des connaissances. Définition des mots métiers et relations entre eux.Systémique
Ontologie métierEnsemble structuré des termes et concepts représentant un savoir faire métier ou un domaine d'application. [Wikipédia]Big data
Ordonnancement et planificationEnsemble des capacités d'un système à contrôler un autre système et à réagir en temps réel. L'ordonnancement et la planification reposent sur les capacités du système de contrôle à évaluer une situation ou un événement, à prendre des décisions et à planifier des tâches. Un système d'ordonnancement et de planification a par exemple pu contrôler, sans intervention humaine, une navette spatiale pendant 24 heures.Intelligence artificielle
OrdonnanceurDésigne l'instance prenant en charge les opérations d'ordonnancement et allouant les ressources aux différents processus (Terme dérivé du domaine informatique).Simulation
Organisme de MCOOrganisme en charge des actions afférentes, lequel peut être la DGA, la DIRISI, la SIMMAD, la STAT, ... ou tout autre organisme désigné pour ce faire et ayant un statut de pouvoir adjudicateur lui permettant de passer des marchés (maîtrise d'ouvrage déléguée).-Standardisation- -GSD- Simulation
Organisme de programmeOrganisme en charge de la conception, le développement, l'acquisition. C'est très majoritairement, mais pas toujours, la DGA. -Standardisation- -GM-VV- Simulation
Organisme référent technique MCOOrganisme technique ou équipe attaché à un système et en charge de collationner le retour d'expérience du MCO afin d'en tirer les enseignements. Il établit la description du MCO.-Standardisation- -RIEDP- Simulation
Other training devicemeans a training aid other than an FSTD which provides for training where a complete flight deck/cockpit environment is not necessary.Simulation
Outil de simulation PDFReprésentation plus ou moins fidèle de tout ou partie du cadre d'emploi d'une entité opérationnelle et éventuellement d'une partie de cette entité dans le but de l'entraîner.Simulation
Ouvertesynonyme de "interactive"Simulation
Overarching architectureArchitectures which are used for long-term planning. These architectures may include visionary concepts and ideas. Overarching architectures are often defined as goals or constraints which have to be applied when designing and implementing new systems. Ex : Our next-generation simulation framework shall be service-oriented. Ex : Our long-term goal is to use only open (i.e., freely available) standards and protocols.Systémique
OxymoronL'oxymoron juxtapose deux mots qui semblent se contredire. Exemple : un merveilleux malheur.Systémique
ParadoxeUn paradoxe est une idée ou une proposition à première vue surprenante ou choquante, c'est-à-dire allant contre le sens commun.Systémique
ParamètreUn paramètre est une donnée manipulée par une simulation et connue de l'opérateur qui peut la faire varier.Simulation
PenséeAu sens large, la pensée est une activité psychique, consciente dans son ensemble, qui recouvre les processus par lesquels sont élaborés, en réponse aux perceptions venues des sens, des images, des sensations, des concepts que l'être humain associe pour apprendre, créer et agir.Systémique
PerceptionCapacité d'un système à recevoir des stimuli liés à un objet ou un événement présent dans son environnement. Ces stimuli, ou informations, sont perçus par un appareillage constitué de capteurs. L'analyse des données issues de ces stimuli permet au système de caractériser l'objet ou l'environnement en question. Cette notion est utilisée dans la reconnaissance faciale par exemple.Intelligence artificielle
Pilote du MCO étatiqueOrganisme, responsable devant le client opérationnel, en charge de piloter le MCO de niveau NTI2 voire NTI1, et d'utiliser le MCO de niveau industriel lorsqu'il a été conclu-OTAN- -Standardisation- Simulation
PilotéeSimulation pilotée : synonyme aujourd'hui de simulation « virtuelle », c'est une activité de simulation très ancienne qui se caractérise par une action continue des opérateurs sur le système qui fournissent ainsi la quasi-totalité des entrées de la simulation. Typiquement utilisée pour la formation et l'entraînement des pilotes d'avion, par exemple.Simulation
PlanificationOrdonnancementIntelligence artificielle
Pôle CGNLe pôle Capteurs Guidage-Navigation de la DGA assure les missions d'expertise technique des équipements ou systèmes électromagnétiques et optroniques, des dispositifs de guerre électronique et des systèmes de guidage-navigation. Site IXARMSimulation
ProbabilitésBranche des mathématiques qui étudie les phénomènes soumis au hasard et à l'incertitude. Dans le domaine de l'intelligence artificiel, son but est de créer des systèmes de raisonnement probabiliste, par opposition aux systèmes déterministes.Intelligence artificielle
ProcessusUn processus est une succession de tâches réalisées à l'aide de moyens tels que le personnel, les équipements, le matériel, les informations, les procédures. Le résultat final escompté est un produit. Il présuppose : - des entrées mesurables; - une valeur ajoutée; - des sorties mesurables; - la possibilité de réitérations.Simulation
Product Lifecycle ManagementLe Product Lifecycle Management (PLM, littéralement « gestion du cycle de vie des produits ») est le nom du domaine d'activité dont le but est de créer et maintenir les produits tout au long de leur cycle de vie, depuis l'établissement du cahier des charges du produit et des services associés jusqu'à la fin de vie.Entreprise
Product lifecycle managementLe product lifecycle management (PLM, littéralement « gestion du cycle de vie des produits ») désigne un cadre organisationnel et un ensemble de concepts, méthodes et outils logiciels dont le but est de créer et de maintenir les produits industriels tout au long de leur cycle de vie, depuis l'établissement du cahier des charges du produit et des services associés jusqu'à la fin de vie, en passant par le maintien en conditions opérationnelles.
Selon le type de produit, les différentes étapes peuvent inclure : le cahier des charges du produit et/ou des services associés, le mode de fabrication et le mode de marketing associé, le mode de distribution de la fabrication, le mode de stockage intermédiaire éventuel, le mode de distribution (vitesse, et coûts étant deux éléments importants), le service apporté au client final par rapport à ses attentes, les évolutions éventuelles du produit (mise à jour, amélioration…), la fin de vie et son éventuel remplacement.
ESN
ProtocoleUn protocole définit les échanges entre couches du modèle OSI de même niveau.Informatique
PrototypeLe prototype fonctionne réellement et peut subir des tests. C’est le premier exemplaire d’un produit industriel (voiture, avion, objet technique…). Il permet de faire des tests afin de valider des choix de conception en vue d’une production en série. Il est déconseillé de lancer une production sérielle (en grande quantité) sans avoir au préalable réalisé un exemplaire pour détecter d’éventuels défauts de conception, de tester les fonctions d’usage et d’estime du produit envisagé.Simulation
Qualification test guidemeans a document designed to demonstrate that the performance and handling qualities of an FSTD are within prescribed limits with those of the aircraft, class of aeroplane or type of helicopter and that all applicable requirements have been met. The QTG includes both the data of the aircraft, class of aeroplane or type of helicopter and FSTD data used to support the validation.Simulation
RaisonnementInférenceIntelligence artificielle
Réalité augmentéeLa réalité augmentée désigne les systèmes informatiques qui rendent possible la superposition d'un modèle virtuel 3D ou 2D à la perception que nous avons naturellement de la réalité et ceci en temps réel. Elle ajoute au réel une couche d’informations visiblement artificielles afin de « l’augmenter » de contenus numériques.Simulation
Réalité médiatiséeCadre général pour la modification artificielle de la perception humaine par le biais de dispositifs pour l'augmenter, la diminuer délibérément, et de façon plus générale, pour l'altérer.Simulation
Réalité mixteLa réalité mixte est l'acceptation de la réalité en tant qu'expérience à la fois sensorielle, émotionnelle, relationnelle et signifiée, en mettant au même niveau les signes et codes utilisés par les consciences des utilisateurs, qu'ils émanent d'une source numérique ou non. Celle-ci consiste à faire interagir des personnes, lieux et objets réels avec des personnes, lieux et objets virtuels. Elle intègre des éléments artificiels dans l’environnement réel de l’utilisateur, avec lesquels il peut interagir. Simulation
Réalité virtuelleLa réalité virtuelle est une simulation informatique interactive immersive, visuelle, sonore et/ou haptique, d'environnements réels ou imaginaires. Elle immerge l’utilisateur dans un un environnement à 100% artificiel.Simulation
RechercheOu recherche scientifique. La recherche scientifique est, en premier lieu, l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, on utilise également ce terme dans le cadre social, économique, institutionnel et juridique de ces actions.
La recherche vise évidemment à produire des connaissances scientifiques. Mais ces connaissances peuvent prendre des formes diverses : il peut s'agir de publications, de rapports, de brevets, de communications orales, etc. Enfin, ces connaissances peuvent être incorporées dans de nouvelles machines, de nouveaux instruments ou dispositifs. Ce sont tous ces produits qui, en étant diffusés au sein de la communauté scientifique, permettent au chercheur d'être reconnu par ses pairs, et de recevoir en retour les moyens nécessaires à la poursuite de son travail.
Simulation
Recherche et développementLa recherche et développement (parfois abrégée en « R et D », « R & D » ou « R&D ») désigne l'ensemble des activités entreprises « de façon systématique en vue d’accroître la somme des connaissances, y compris la connaissance de l’homme, de la culture et de la société, ainsi que l’utilisation de cette somme de connaissances pour de nouvelles applications. » ; L'expression désigne aussi par extension les catégories statistique, économique, comptable ou organisationnelle qui concernent ces activités.
On distingue trois grandes composantes de la recherche et développement : la recherche fondamentale ; la recherche appliquée ; le développement expérimental.
Les entreprises mènent des activités de recherche et développement afin d’améliorer leurs capacités de production, la qualité, notamment environnementale, de leur production, ou afin de créer de nouveaux biens et services, si possible en accord avec les orientations du marketing et, entre autres, en matière de développement durable.
La « recherche et développement » est un élément majeur de la croissance et du développement par l'innovation, aussi bien pour une entreprise que pour un pays ou une vaste zone économique.
Systémique
Recherche OpérationnelleDiscipline des méthodes scientifiques utilisables pour élaborer de meilleures décisions. Elle permet de rationaliser, de simuler et d'optimiser l'architecture et le fonctionnement des systèmes de production ou d'organisation.-Santé- -Prise de décision- -Formation- Simulation
Reference architecture[NAF] Reference architectures reflect strategic decisions regarding system technologies, stakeholder issues, and product lines. They render user requirements, processes, and concepts in a high-level solution from which individual projects can be identified and initially programmed. Their primary focus is on services, processes and component functionality, and they provide the basis for the development of Target Architectures (TA).
Architectures which are used as a reference for a large set of applications. The following qualifiers may be used to distinguish domain-specific and domain-independent architectures: - Domain-specific: architectures that target a very specific application domain, e.g. land-based entity level simulation : DIS, TENA - Domain-independent: architectures that are (at least to some degree) independent of a specific application domain : HLA Additionally, architectures may be qualified as ?comprehensive? if they define additional services, service agreements, and/or service components : VIntEL, NETN, MTDS, (ELLIPSE ?)
Systémique
Référentiel de donnéesUn référentiel de données est un ensemble structuré de données de référence relatif à un objet métier. Il peut s'agir d'une simple nomenclature (ex : grade) ou de données de référence associées entre elles (ex : référentiel fournisseurs contenant : code, raison sociale, adresse, etc.)Simulation
RèglesFormat de représentation des connaissances exploitable par un ordinateur dans une base de connaissances. Utilisées dans les systèmes experts, les règles sont représentées sous la forme du couple si (prémisses) alors (conclusion).Intelligence artificielle
Copyright © 2018-12-30 AFSim | TARDUS v7.4
52 membres dont 15 organismes ou sociétés